6 mois de vie à Barcelone

Bilan d'expatriation

Nous sommes arrivés en famille le 1er juin.

Déjà plus de 6 mois que nous vivons à Barcelone. Pourtant cela me paraît à la fois un instant et une éternité. En effet, nous ne voyons pas le temps passer car il est bien difficile de s’ennuyer dans cette ville. Et puis paradoxalement, j’ai le sentiment que cela fait très longtemps que nous avons quitté la France, tant notre changement de vie est important.

Les 10 points pour résumer ces 6 mois

  1. L’emménagement à Barcelone. Nous avions trouvé notre appartement relativement facilement fin avril voir ici. En prévision du déménagement, nous avons tenté de nous alléger au maximum mais il a quand même fallu un camion de 30 m3. Nous avons gardé des cartons dans le couloir jusqu’en octobre et il reste encore 7 cartons non ouverts. Nous avons dû revendre les lits mezzanine des filles car une fois montés, il était impossible d’ouvrir la fenêtre des chambres.
    Bilan vie d'expat après 6 mois
    Le cauchemar des cartons
  2. J’ai testé les urgences. Et oui j’ai trouvé le moyen de me casser la main lors d’une Correfoc dès le mois de juillet. Alors la bonne nouvelle,  c’est que même si l’on a pas sa carte Salut, avec sa carte européenne de sécurité sociale, la prise en charge est totale, sans frais à avancer.
    Mon plâtre porté pendant 3 semaines cet été
  3. Nous avons dû trouvé en 24 heures une école pour nos filles car après la deuxième commission à Ferdinand de Lesseps, elles sont restées sur la liste d’attente. Au finish, elles sont dans une école concertada dont nous sommes tous très satisfaits. Ce sujet méritant d’être développé, je vous raconterai cette aventure dans un prochain billet.
    Bilan d'expatriation
    La rentrée des classe
  4. Nous nous sommes transformées cet été en testeuses de piscines extérieures de Barcelone, je vous donnerai notre tiercé gagnant au moment de la réouverture de celles -ci.
    Bilan d'expatriation
    La piscine avec la plus belle vue : Montjuïc
  5. Nous sommes allés à la plage presque tous les week-ends de juin à la mi-septembre et nous nous sommes baignés le 16 octobre. On aurait même pu piquer une tête à la Toussaint… si nous n’étions pas à la montagne ce week-end là.
    Bilan d'expatriation
    Sitges notre station balnéaire chouchou
  6. Nous avons décidé d’apprendre la langue officielle régionale, voir ici. Nous avons réussi notre niveau basic 1 de catalan.
  7. 25 personnes, amis et famille, sont venus nous rendre visite pour notre plus grand plaisir. Nous leur avons fait découvrir nos lieux et adresses préférés.
    Bilan d'expatriation
  8. Nous avons fait la découverte de nombreux aspects de la culture et des traditions catalanes : les castellers, les Correfoc, les géants, le Caga Tió ici, le Caganer ici… et nous sommes loin d’avoir tout vu.
    Bilan d'expatriation
    Les géants
  9. Nous avons pris part à de nombreuses festivités et activités sur Barcelone. Parmi les moments forts, les fêtes de Gràcia à la mi-août et de la Mercè ici.
    Bilan expatriation
    Les décorations de rues pendant les fêtes de Gràcia. Ici le gagnant 2016.
  10. Enfin, le plus important, nous commençons à reconstruire une vie sociale et amicale avec de nouvelles relations en passe de devenir des amis sur Barcelone.

Ce que nous aimons par dessus tout à Barcelone

Tout !

Définitivement et unanimement, le bleu du ciel presque tous les jours.

Bilan d'expatriation

Ce qui nous manque à Barcelone

Nos amis, le vrai pain, le fromage…

Ce que nous détestons à Barcelone

Eh bien,  j’ai beau chercher, pour le moment, je ne trouve rien. C’est probablement parce que entre nous et cette ville, c’est encore la lune de miel. Ou serait-ce que je commence à perdre mon côté râleur typiquement français ?

Rendez-vous au mois de juin pour le bilan de la première année.

En attendant, nous allons passer notre premier Noël à Barcelone.

Joyeux Noël à tous !

 

 

 

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on LinkedIn0Email this to someone

C'est à vous !