Comment choisir son école à Barcelone ?

École française ou école catalane

Les inscriptions ont commencé pour les écoles françaises et la saison des journées portes ouvertes dans les écoles catalanes démarre.

Une question existentielle s’est posée pour nous l’an dernier : école française ou école catalane ?

Nous avons longuement hésité entre le système catalan et l’école française. Nous avons oscillé de l’une vers l’autre. Au début, nous avions pensé mettre nos filles dans le système catalan puisque nous avons fait le choix de venir nous installer à Barcelone. Autant s’intégrer ! Puis nous avons discuté avec des amies d’amis qui étaient très favorables au Lycée Français. Donc dans un premier temps, nous avons fait le choix de ce qui nous semblait le plus confortable pour nos filles, même si cela nous faisait faire un gros sacrifice financier. Nous avions choisi l’école française.

Plus précisément, notre choix s’était porté sur l’école Ferdinand de Lesseps, car à taille plus humaine et plus centrale que le Lycée Français.

La tentative Ferdinand de Lesseps

Ainsi l’année dernière, à la même époque, nous faisions l’inscription en CE1 de nos princesses pour la rentrée 2016 à Barcelone.

Nous avons par la suite fait notre recherche d’appartement en fonction de l’école. Objectif : 15′ à 20′ à pieds maximum.

Nous avons attendu les résultats de la commission fin avril. Et quelle ne fut pas notre surprise d’apprendre que nos filles se trouvaient sur une liste d’attente de 19 enfants pour une entrée en CE1 en septembre ! Bon, nous restions confiants il y avait la deuxième commission du mois de juin. Nous ne voulions pas changer de choix car pour nous, c’était Lesseps ou rien ! Et bien ce fut rien ! En effet, nous n’avons pas eu les places pour nos jumelles à l’école.

Nous sommes toujours, à l’heure où je vous écris, sur liste d’attente.

La réponse de la deuxième commission nous a été donnée mi-juin. La dead-line pour inscrire ses enfants dans le système catalan tombe quant à elle… mi-juin.

Ce fut pour nous une véritable épreuve. Il fallait à la fois :

  • faire face à la déception et à l’angoisse qui va avec. Est-ce que nos filles vont s’en sortir ? Comment allons-nous suivre leurs scolarité ? Je précise que nous ne parlions pas un mot de catalan (j’ai fait allemand et latin en deuxième langue et mon chéri a fait russe et anglais). Vous l’avez donc compris, nous ne parlions pas non plus castillan,
  • annoncer aux filles : « non, l’école en français que nous avons pu finalement visiter début juin avec la gentille dame ne pourra pas les accueillir en septembre, nous devons trouver une autre école »,
  • trouver une école et faire les démarches administratives. Le tout, en 48 heures !!!!

L’école catalane

Pour vous épargner du stress et du temps, voici le lien vers le Consorci d’educaciò où vous trouverez l’ensemble des informations pour l’inscription de vos enfants à l’école.

Notre choix s’est orienté vers une école concertada, c’est-à-dire privée sous contrat, l’escola Marillac. Nous l’avions découverte au moment de nos recherches d’appartement car elle fêtait l’an dernier ses 110 ans et avait organisé de nombreuses festivités. Depuis, l’école fait partie du programme Escola nova 21 qui a pour objectif de préparer les enfants au monde du futur avec des pédagogies innovantes et respectueuses de l’enfant.

Nous sommes donc allés directement à l’école pour expliquer notre cas. L’accueil a été particulièrement chaleureux et l’équipe nous a indiqué comment faire l’inscription auprès du Consorci d’educaciò. De leur côté, ils nous ont assuré qu’ils pouvaient avoir deux élèves supplémentaires en classe de 2nd. Eh oui ! ici, le CE1 c’est la seconde.

École française ou école catalane
Le dossier

La démarche suivante consistait à déposer le dossier à Urquinaona. Une fois sur place, j’ai pris mon ticket pour patienter. Et là, erreur ! Eh oui ! Je suis venue sans ma moitié et ne pouvait pas faire l’inscription de mes filles seule. La présence des deux parents est indispensable. Il en est de même pour l’empadronement, la déclaration d’habitation auprès de la mairie de Barcelone.

Il a donc été nécessaire de revenir en famille pour déposer le dossier. Au passage, j’ai trouvé le personnel administratif très compréhensif et souriant, malgré notre manière ridicule de baragouiner en multi langues, façon De Funès. « Tranquil! », nous a-t-on dit.

Un accueil formidable

Ensuite, il a suffi de revenir à l’école pour le règlement de l’inscription, puis de passer à l’achat des livres et des uniformes. Car ici, les écoles privées ont leurs uniformes. Ceci a déjà le mérite de nous simplifier la vie les matins. Surtout lorsque l’on a deux charmantes petites filles qui posent déjà la question existentielle « comment je m’habille ? ».  L’école a eu l’intelligence d’inviter nos filles à participer à la dernière journée de l’année scolaire. Avec les enfants qui allaient être dans leur classe à la rentrée, elles ont même fait une bataille d’eau l’après-midi ! Mieux encore, lorsque je suis retournée les chercher, j’ai pu échanger avec les mamans de la classe. Celles-ci m’ont directement proposé de m’intégrer au groupe WhatsApp qu’elles avaient créé pour échanger toutes sortes d’informations.

Bilan après un trimestre

Après un trimestre, je peux confirmer que ce choix était le bon. Les filles ont eu à l’école des cours de catalan pendant le mois de juillet, histoire de ne pas être complètement perdues à la rentrée. Au début, elles ont eu quelques difficultés notamment d’ordre relationnel. En effet, les filles de cet âge aiment discuter. Ne parlant pas la langue, elles se sont « orientées » vers les garçons. Avec des jeux un peu plus violents et un comportement un peu plus agité. Aujourd’hui, même si elles aiment toujours jouer avec certains garçons, elles reviennent à des jeux plus calmes. Surtout, elles commencent à avoir de vraies copines. Et certaines deviendront probablement, d’ici la fin de l’année scolaire, des amies.

Il faut savoir que le rythme scolaire catalan est vraiment différent de son équivalent français. Les cours ont lieu de 9h à 12h45 et de 15h à 16h45 du lundi au vendredi. La rentrée scolaire se déroule 12 septembre 2016. Le dernier jour de classe, le 21 juin 2017. Avec seulement deux période de vacances : Noël, du 23 décembre au 8 janvier et la semaine sainte du 8 au 17 avril.

Fort heureusement, l’emploi du temps est bien pensé avec par exemple Arts plastiques, le vendredi après-midi et sport, le lundi matin. Il y a également 9 jours fériés plus 3 jours de libre disposition. Mais j’avoue que c’est un peu long jusqu’aux vacances. Et les vacances d’été sont trop longues pour les mamans !

Malgré tous ces changements, les résultats scolaires de nos filles sont déjà très satisfaisants après un seul trimestre dans ce contexte. Certes, ils ne sont pas encore au niveau auquel elles nous avaient habitués en France. Mais la progression est plus qu’encourageante.

École catalane ou école française

Et chose très importante, elles sont toujours heureuses et partantes pour aller à l’école.

Nos craintes n’étaient donc pas fondées. Les enfants de cet âge ont une très grande capacité d’adaptation. Il faut juste leur faire confiance !

La conclusion pour nous est simple. Si vous avez des enfants jusqu’en primaire au moment où vous arrivez et/ou que vous avez l’intention de rester longtemps à Barcelone, le choix de l’école catalane est un bon choix ! 

Je vous donne ici à titre indicatif le budget annuel par enfants pour l’escola Marillac. 1500€/an auquel s’ajoutent 150€ de première inscription, 65€/famille pour l’AMPA (une sorte d’association de parents d’élèves +++), le budget livres qui est à notre charge 250€, le budget uniforme environ 250 € également. Soit un total de 2150 € hors cantine.

Pour compléter, je vous laisse ici le lien vers l’article très complet sur l’inscription à l’école catalane. Et particulièrement la maternelle de Mamans à Barcelone.

Les écoles françaises à Barcelone et alentours

En revanche, si vous avez des adolescents et/ou que vous n’avez pas comme projet de rester à Barcelone plus d’1 an ou 2, le choix d’une école française semble être la meilleure alternative. 

  1. Ferdinand de Lesseps : de la maternelle au CM2. Informations pour inscription ici. Compter un budget annuel de 3940 € par enfant sans la cantine. Frais de première inscription 550€.
  2. Le Lycée Français : de la maternelle à la terminale. Informations pour inscription ici. Budget annuel de 4710 € en primaire par enfant sans la cantine. Frais de première inscription 1000 €.
  3. L’école privée Le Bon Soleil à Gava, en banlieue de Barcelone. Demande d’informations pour inscriptions ici.
  4. Le lycée de Bel Air également en banlieue de Barcelone, dans le Garaf. Demande d’informations pour inscriptions ici

Les alternatives

Pour les plus grands à partir du collège, il existe des écoles catalanes proposant le français en option. Elles préparent au bachibac ou batxibac en Catalan. Il s’agit d’une double certification Français-Espagnol pour le bac voici la liste des établissements en Catalogne.

Avec le CNED, centre national d’enseignement à distance, vous pouvez choisir de faire l’intégralité du cursus ou de choisir un complément de cursus spécifique aux enfants inscrits dans des écoles étrangères : Scolarité complémentaire à l’international

Il existe également l’alternative des cours particuliers, de l’école à la maison, et probablement d’autres à inventer.

À vous de choisir et de trouver ce qui correspond le mieux à votre vécu et vos attentes. Mais n’ayez pas peur de votre choix. Votre enfant s’adaptera et plus vite que vous !

 

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on LinkedIn0Email this to someone

26 thoughts on “Comment choisir son école à Barcelone ?

  1. Merci à vous d’avoir pris le temps. Nous préparons le déménagement dans l’urgence avec beaucoup d’excitation mais les mêmes difficultés que vous. Article très utile.

    1. Merci beaucoup cela fait toujours plaisir de voir que notre expérience peut être utile. Bon courage pour les démarches et le déménagement. Si vous avez des questions n’hésitez pas… si je peux vous rassurer c’est que les enfants ont d’une manière générale une grande facilité d’adaptation ils faut leur faire confiance. Et Barcelone est vraiment une ville magique où il fait bon vivre.

  2. Bonjour
    Votre article me rassure beaucoup sur les écoles catalanes
    Nous allons emmenager à Barcelone en juillet avec notre fils de 3 ans et demi; c’est le stress car il est difficile de gérer des inscriptions scolaires à distance, surtout que nous ne savons pas ou nous allons habiter (nous avons compris qu’à Barcelone, les locations se passent en moins d’1 mois – avant c’est trop tôt). Je vais donc essayer de contacter des écoles concertada par téléphone et planifier un rendez vous, en espérant avoir la même expérience que vous. Je ne parle ni catalan, ni espagnol… Doigts croisés!

    1. Bonjour carocum, je vous souhaite la même chance que nous ! Les écoles publiques peuvent aussi être très bien surtout pour un petit. À très vite dans cette ville fantastique qu’est Barcelone!

  3. Merci pour vos super articles, ils sont d’une aide précieuse. Nous rêvassons à l’idée de partir vivre à Barcelone,mais le travail me retient pour l’instant. Et puis, la question de l’école m’effraie un peu. Le coût d’une école française est hallucinante! Je crains forcément l’adaptation dans une école catalane mais les enfants s’intègrent bien plus que l’on ne pense. Pourriez-vous à titre indicatif me transmettre le coût de la cantine?
    Je vous souhaite une bien jolie vie à Barcelone.

    1. Bonjour Nina, merci …
      Je ne mets pas mes filles à la cantine car nous avant la chance avec mon mari d’être indépendants … à l’unité c’est-à-dire de manière exceptionnelle c’est 10 € ( pour le prix il vaut mieux aller au restau ! ) en revanche le prix par mois est de 132 € . J’espère que vous arriverez à concrétiser vos projets. Je vous souhaite une belle journée.

      1. Merci pour votre réactivité et votre réponse! En effet, ça fait un sacré budget! Puis-je me permettre de garder vos coordonnés?
        Merci pour vos encouragements.
        Sincèrement,
        Stéphanie

        1. C’est une des heures où je check 😉 Oui et n’hésitez pas si vous avez des questions. Il faut croire en ses rêves !

  4. Bonjour,

    Je suis content que ça se passe bien pour vous, nous aussi on compte nous installer l’année prochaine (été 2018) à Barcelone, le sérieux problème est que notre fille aura 8 ans … on a peur qu’elle soit déboussolée car on souhaite la mettre dans une concertada catalane.
    Avez vous un retour d’éxperience de français qui ont scolarisés leurs enfants à 8 ou 9 dans une école catalane ?

    Merci d’avance et bon courage

    1. Bonjour, nos filles ont eu 8 ans, elles ont fait leur rentrée 7,5 ans et franchement cela c’est tres bien passé. Le premier trimestre est le plus difficile à cause de la non maîtrise de la langue, puis cela va de mieux en mieux. Elles ont terminé leur année avec des « excellent ». Quelques cours de catalan l’été de votre arrivée peut être un plus . C’est une très belle aventure!

  5. Bonjour,
    nous souhaitons nous installer à Barcelone et nous recherchons donc une école. Nos deux enfants, de 3 ans et 6 ans sont dans une école catalane en France donc le problème de langue ne se pose pas. Par contre nous voulons savoir s’il y a d’autre français dans l’école. Pouvez-vous me donner les prix pour un enfant car je ne les trouvent pas sur le site de l’école ? Est-ce que la religion est très présente dans cette école ?Merci d’avance pour votre réponse,

    1. Bonsoir, concernant l’Escola Marillac cela revient à 125€/ mois sans la cantine (là je n’ai pas les tarifs en tête car les filles n’y vont pas) à cela il faut ajouter le coût de l’uniforme et le coût des livres (environ 300€) . Concernant la religion il y a 2h de cours de religion dans l’emploi du temps hebdo. On est dans de la religion bienveillante, pas réac, ouverte sur le monde, avec le développement des valeurs d’entraide, d’empathie … concernant les français l’an passé nous étions les seuls, cette année j’ai entendu une maman de petits parler en français ( la prochaine fois je l’accostage!)

  6. Merci beaucoup pour votre réactivité et pour toute ces précisions. On avance dans nos recherche. Je vous recontacterais si nous inscrivons nos enfant à l’Escola Marillac. Cordialement.

  7. Bonsoir,
    Je vous prie de m’excuser si ma question n’est pas permise sur votre blog. Je suis séparée de mon mari depuis 4ans et je n’ai toujours pas de jugement de divorce ( en instance). On m’a proposé plusieurs emplois sur barcelone que je souhaite accepter car j’ai ce besoin de changer de vie et de repartir à zéro. J’ai une colocation près du parc Guell. Je voulais savoir s’il est possible d’inscrire mes filles ( 8ans: actuellement en ce2; 5ans: moyenne section maternelle; 3ans: petite section maternelle) à l’ecole publique en cours d’année (je souhaiterais que cela se fasse pour février 2018 au maximum) et si cela pose problème pour l’inscription scolaire que le logement ne soit pas à mon nom et que je n’ai pas de jugement de divorce. Je vous remercie par avance de votre réponse et m’excuse si vous la trouvez déplacé. Cordialement
    Nassima.

    1. Bonsoir Nassima, pas de problème pour la question. Vos filles et vous allez être bien à Barcelone. Concernant les questions l’inscription à l’école en cours d’année comme partout est possible il faut faire la démarche. Concernant le logement il faut faire ce que l’on appelle l’empadronement ( le padron) qui est un justificatif de domicile . Ensuite sans le jugement de divorce c’est plus compliqué, il faudrait je crois (mais à confirmer) l’accord écrit du père de vos filles. Bon courage et bonne installation à Barcelone ! Si d’autres mamans ont eu cette expérience n’hésitez pas à répondre!

  8. Je vous remercie de votre réponse. Pour être honnête avec vous j’étais sur barcelone cet été et j’en suis tombée folle amoureuse. Malheureusement j’ai dû rentrer en France pour régler des problèmes familiaux. J’aurais un jugement pour la garde des enfants en novembre, pensez vous que cela suffirait ou faut il vraiment un jugement de divorce? Pour le logement, on m’a dit qu’étant mère célibataire , j’aurais le droit à des aides pour le paiement du loyer mais aussi pour la cantine des filles mais je n’arrive pas à trouver ces informations sur internet. En avez vous entendu parlé.
    Encore merci.
    Nassima.

    1. Bonsoir Nassima , d’une manière générale il y a beaucoup moins d’aide ici qu’en France. Sur le logement je ne crois pas. Pour la cantine je sais qu’il y a des possibilités en fonction des ressources (à voir au moment de l’inscription) . N’hésitez pas à vous inscrire sur les groupes Facebook : Français à Barcelone et les mamans francophones de Barcelone qui pourrons vous donner des témoignages complémentaires. Bonne soirée !

      1. Je vous remercie. Je suis déjà inscrite ds le groupe français à Barcelone ms parfois certaines personnes racontent n’importe quoi. Si j’avais écouté une d’entre elles, j’aurai abandonné, elle m’a donné des informations totalement démotivantes et erronées.
        J’aime avoir la confirmation des organismes ms c’est vrai que c’est appréciable et agréable de savoir où aller et à qui s’adresser.
        Les informations de votre blog m’ont beaucoup aidé, merci pour votre temps, informations et gentillesse.
        Prenez soin de vous.
        Amicalement .
        Nassima.

  9. Bonjour, merci pour les infos !! nous prévoyons mon mari et moi et ma fille qui aura 5 ans en mai 2018 partir vivre a Barcelone ou Casteldefels en 2018 . Mon mari est Suisse ,moi Canadienne de Montréal ,nous vivons en suisse . J’ai fait les démarches pour le Lycée français de Gava Bon soleil , et les deux a Barcelone en espérant d’avoir une place mon mari parle parfaitement l’espagnol mais en lisant votre billet je suis un peu déçu car pas certaine que nous partirons si ma fille n’est pas acceptée. Grand merci 😉

    1. Bonjour Caroline, sincèrement il ne faut pas craindre de ne pas être en école française. De plus il existe des associations comme Il était une fois où La langue de Molière qui propose des cours aux francophones en école catalane. De plus j’imagine que votre fille est déjà bilingue français-espagnol ce qui est une grande richesse, elle ne devrait pas avoir de difficulté avec le catalan, puis viendra l’anglais… Il existe de bonnes écoles à Barcelone. N’hésitez pas à venir partager votre expérience et dire si vous avez un place pour votre fille. À bientôt.

  10. Rebonjour , Malheureusement ma fille ne parle pas l’espagnol mais un peu l’anglais car moi je le parle parfaitement donc on pratique . Question école et bien comme vous dites il ne faut pas craindre alors à voir ! j’espère d’aimer cette ville plus que la suisse… ! j’étais à Barcelone en mai et j’ai bien aimé par contre beaucoup de touristes….. mais je vous reviens plus tard avec des nouvelles en espérant que ça sera positif ! Merci pour votre temps !! à bientôt

C'est à vous !