Découverte en famille du street art à Barcelone

Découverte en famille du street art à Barcelone

Nous avons testé en famille le circuit free graffiti tour à la découverte du street art à Barcelone dans le quartier du Raval .

Depuis que nous sommes à Barcelone nous nous intéressons de plus en plus au street art en famille. Les filles ont déjà pu pratiquer en toute légalité l’art du pochoir et du graffiti à la bombe lors du festival Ùs Barcelona avec l’artiste La Castillo.

Découverte en famille du street art à Barcelone

Free graffiti tour à Barcelone 

Nous nous sommes retrouvés avec Héloïse au parc de Les Tres Xemeneies. J’étais avec mes princesses de 9 ans et ma nièce de 17 ans . Notre guide du jour Héloïse, est diplomée d’un Master en histoire de l’art et médiation culturelle.

Découverte en famille du street art à Barcelone
Héloïse, notre guide du jour

L’expérience débute par une présentation contextuelle et historique  du street art . Héloïse pose des questions et fait participer tout le monde .

C’est là que j’ai appris les différents niveaux de graffitis : du tag (simple signature monochrome) à la peinture murale. En passant par le throw up (signature avec 2 ou 3 couleurs) , la pièce (tag de 4 âge 6 couleurs) , mais aussi le pochoir …

Lors de cette partie de l’expérience j’ai aussi découvert qu’aujourd’hui  le street art à Barcelone est interdit ! Franchement au vue de la créativité débordante de la ville je ne l’imaginais pas … En fait j’étais resté avec l’image de l’âge d’or du street art à Barcelone (début des années 2000) avec des artistes du monde entier venant s’exprimer librement sur les murs de Barcelone. Même le célèbre Banksy y avait laissé sa trace. Depuis 2006, le street art est réglementée : il y a des lieux autorisés, comme par exemple le parc des trois cheminées, des espaces tolérés… Mais surtout des risques d’amendes : de 800 à 1000 € pour une affiche ou un autocollant, jusqu’à 3 000 euros pour de la peinture.

De la théorie à la pratique

Après un temps d’observation du parc et des œuvres barcelonaises au style typique : très colorées, joyeux, parfois naïf. Comme les poissons au large sourire d’ El Pez, ou les glaces de Konair, ou encore les tétines de  El Xupet Negre  (chouchou de mes filles).

Découverte en famille du street art à Barcelone
El Pez
Découverte en famille du street art à Barcelone
Konair
Découverte en famille du street art à Barcelone
El Xupet Negre

Nous arrivons dans un espace où Héloïse sort des craies géantes. On va éviter de risquer une amende ! Elle nous invite à créer sur le sol avec les craies notre propre tag. C’est je crois le moment préféré des filles qui s’en sont donné à cœur joie !

Découverte en famille du street art à Barcelone
Throw up et hommage à El Xupet Negre …

Nous reprenons le circuit pour rentrer dans le cœur du Raval . Après une pause histoire du quartier du Raval. Nous partons à la découverte des œuvres phares.

Les œuvres phares de street art dans le Raval

Tributo a Joan Miró de Sixe Paredes

Il s’agit d’une commande de la ville. L’artiste barcelonais Sixe Paredes y rend hommage à Joan Miró .

Découverte en famille du street art à Barcelone
Sixe Parades

El Gat de Fernando Botero.

Fernando Botero est un artiste colombien connu  pour ses personnages aux formes arrondies et voluptueuses. El gat , ce chat géant pèse plus de  2 tonnes. Et mes princesses ne peuvent s’empêcher de grimper dessus à chaque fois que nous passons sur la Rambla del Raval .

Découverte en famille du street art à Barcelone
Botero

 Fresque “AgoraJuan Andrés Bunitez” Collectif Carrer Aurora

En  2013 Juan Andrés Benítez promenait son chien quand une altercation  éclate, les Mossos sont arrivés et ont essayé de l’arrêter, il a résisté et plus de policiers sont arrivés. Juan Andrès est tombé au sol et s’est fait longuement tabassé. À l’aube, il décède suite à un arrêt cardiaque. Les policiers ont essayés de cacher les preuves mais des images prises d’un balcon ont circulé sur internet et ont été une preuve pour l’arrestation des Mossos présents pour homicide et obstruction à la justice. Cela reste un traumatisme pour les habitants du quartier. Cet espace lourd de sens et de témoignage est mon moment préféré de la visite avec Free graffiti tour.

Découverte en famille du street art à Barcelone
Fresque “Agora Juan Andrés Bunitez” Collectif Carrer Aurora

L’oeuvre de Guate Mao

Cet artiste de Saint-Denis a laissé son empreinte à Barcelone avec des portraits au regard intense.  Retrouvez ici une interview ici.

Découverte en famille du street art à Barcelone
Guate Mao

Me Lata

Depuis que nous sommes à Barcelone j’adore retrouver ces messages sur cannettes recyclées colorées. Ils sont positifs et réconfortant.

Découverte en famille du street art à Barcelone
Me Lata

Todos juntos podemos parar el SIDA de Keith Haring

Tous ensemble contre le SIDA : Œuvre emblématique de Keith Haring à Barcelone.  Avec le temps, l’œuvre originale s’est dégradée à cause du plan de restructuration du quartier. En 2014 le Musée  d’Art Contemporain  de Barcelone décide de la reproduire sur un mur bordant le musée à l’occasion du 25ème anniversaire de l’œuvre.

Découverte en famille du street art à Barcelone
Keith Haring

 Space Invader

Depuis 1996, l’artiste Space Invader a installé partout dans le monde près de 3500 mosaïques représentant des  Space Invader .

Grâce à l’équipe de Free Free Graffiti Tour Tour vous pourrez découvrir deux de ces œuvres à Barcelone. Pour la petite histoire son travail vaut aujourd’hui plus de 200 000 € la mosaïque!

Découverte en famille du street art à Barcelone
Space Invaders

Infos pratiques pour faire la visite Street Art à Barcelone avec Free Graffiti Tour

 

Vous aussi avez envie de découvrir le street art à Barcelone, et plus particulièrement dans le quartier du Raval ?

C’est simple , prenez contact avec l’équipe : Héloïse et David, pour convenir d’un jour et d’une heure. Vous partirez pour une immersion d’environ 2h .

Découverte en famille du street art à Barcelone
Les filles avec Héloïse et David de Free Graffiti Tour

Le tour est recommandé à partir de 10 ans , sachez que des thèmes comme le SIDA et les violences policières sont abordés. Donc à chaque parent de juger l’âge opportun . Mes filles de 9 ans ont adoré! Et ma nièce de 17 ans et moi-même aussi !

Réservation  ici . 

Bonne visite et à bientôt pour de nouvelles aventures!

N’hésitez pas à épingler cet article sur Pinterest 

Découverte en famille du street art à Barcelone

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.