Barcelone

Non ! Je n’irai pas voir l’expo Banksy à Barcelone.

J’ai décidé de répondre ici à la question qui m’est posée directement ou indirectement depuis plusieurs jours : non , je j’irai pas voir l’expo Bansky à Barcelone ! Je vous explique pourquoi.
En préambule, vous devez savoir que j’aime et que je m’intéresse au street art et que oui Banksy est un immense artiste. Alors pourquoi je refuse d’aller voir l’expo “The World of Bansky” ?

1. Ce n’est pas une expo Banksy

Il s’agit d’une exposition de reproductions d’œuvres de Bansky. Il eut été plus honnête d’appeler l’expo : “ Tribute to Banksy ” ou “ Tous Bansky ”. Mais non, cela n’aurait pas été assez vendeur. Quel est l’interêt de voir des reproductions d’un artiste contemporain ?

2. Banksy n’a pas donné son aval

Alors, certes on ne sait pas qui est Banksy. Mais ce que l’on sait, en revanche, c’est que les organisateurs n’ont pas eu l’aval du street artiste pour cette exposition et que pas un centime ne lui reviendra. D’ailleurs, son site officiel répertorie les pseudos expos, celle de Barcelone n’y figure pas encore mais on y trouve sa version parisienne.
D’où cette réflexion : avant, les faussaires étaient mis en prison. Et aujourd’hui des gogos payent pour aller les voir ? Attention, il faut beaucoup de talent pour reproduire une œuvre artistique et je n’en veux pas aux artistes-faussaires mais plutôt aux organisateurs et à ceux qui diffusent des informations erronées.

3. Faire payer pour voir du street art… antinomique ?

Vous avez 4 heures ! C’est une question quasi philosophique. Par essence, le street art est gratuit puisqu’il est dans la rue ! C’est l’ art anti-système par excellence. Pourtant de nombreux street artistes se font rémunérer pour la réalisation de leurs œuvres et/ou leurs œuvres se vendent. La question n’est pas facile à trancher et je n’ai pas la présentation de le faire. En revanche, je trouve fallacieuse la démarche de faire payer l’entrée pour voir des faux Banksy.

4. Où et comment voir du vrai Banksy ?

Le plus simple, si vous souhaitez vous plonger dans l’univers de l’artiste, c’est d’aller sur son site officiel et vous aurez peut-être la chance de voir un vrai Banksy.
Vous pouvez aussi vous procurer par exemple son livre Guerre et Spray aux éditions Alternatives. À mon sens, il vaut mieux mettre 24€ dans un ouvrage que vous conservez à vie et qui vous permettra d’en apprendre plus sur sa démarche et son œuvre.

Notre exemplaire de Guerre et Spray

5. Le street art à Barcelone 

Nous avons la chance de vivre dans une ville d’une grande richesse en terme de street art : il suffit de se balader et s’ouvrir l’œil. Alors plutôt que de vous précipiter pour aller voir des reproductions, prenez le temps de traquer les œuvres originales d’artistes. Je vous recommande d’aller faire un tour dans Poblenou, le Raval et les jardins de les tres Xemeneies à Poble Sec. 
Si vous souhaitez découvrir l’art urbain barcelonais, il existe des visites guidées comme par exemple celle-ci que nous avions faite en famille. Nous avons aussi fait ce circuit avec les filles qui ont pu en fin de parcours exercer leur talent sur un mur autorisé.

Street art - Kids en action
Swann et Lou en action en fin de circuit Kids and Kat.

Vous pouvez aussi choisir  une visite street art à vélo

Je vous recommande aussi de télécharger l’application Wallspot qui vous donnera les lieux où voir du street art mais aussi et surtout où pratiquer. 

Des galeries à ne pas manquer à Barcelone 

Pour le plaisir des yeux ou pour remporter chez vous une œuvre de street art. Voici deux galeries dont l’entrée est gratuite, où vous pourrez découvrir des artistes qui n’ont peut-être pas la notoriété de Banksy mais qui méritent le détour. 

Artevistas Gallery 

Galerie d’art contemporain, à côté de la maison où est né Joan Miró, qui expose régulièrement des artistes de street art tels que Konair, Me Lata, Noriaki, El Xupet Negre… La galerie est tenue par une française Fabienne Yot, véritable amoureuse d’art contemporain. 
Adresse : Passatge del Credit, 4. Ouvert de 11h à 20h chaque jour. 

Base Elements

La galerie spécialisée urban art à Barcelone. Ici la façade annonce la couleur si l’on peut dire ! 
Elle met en avant des artistes comme Art is Trash, El Pez...

Adresse : carrer del Palau, 6. Ouvert du lundi au samedi de 11h à 14h et de 15h30 à 21h

Street art - Base élément
Base Element

Il y a donc de  multiples façons de découvrir le street art à Barcelone sans aller voir une pseudo expo. 

Pour aller plus loin dans la réflexion 

Je ne suis pas la seule à être outrée par cette exposition et je vous recommande vivement cette tribune parue sur Médiapart au sujet de cette même exposition qui a eu lieu à Paris. Je ne résiste pas à vous livrer le début de cet article qui écrit et décrit avec talent le fond de ma pensée.

 “Une  pseudo exposition de prétendues œuvres de Banksy corrode l’esprit public, en prostituant l’art sous couvert de l’exalter. Jusqu’où nous rendrons-nous complices d’un tel triomphe de l’imposture, sonnant et trébuchant ?” Antoine Perrault 

Je vous laisse également ici l’article El Periodico sur le sujet. 

Le débat est ouvert. Sentez vous libre de réagir ! 
Alors ? Et vous, vous allez voir l’expo “Banksy” ? 

4 Comments

    • Isabelle - Famille Barcelone Reply

      Claro ! Faut arrêter de prendre les gens pour des 🤬

  1. Hola Isabelle, entièrement d’accord, ils auraient dû appeler l’expo “Tribute to Banksy” et demander l’autorisation à l’artiste. Cependant je pense que Banksy a tout à fait les moyens légaux et l’influence requise pour faire interdire quelque exposition que ce soit, et il ne l’a pas fait, c’est donc qu’il il ne doit pas trouver le concept et l’expo si nuls (qui sait, peut-être même est-il allé la voir l’a appréciée 😉).
    Je comprends ton point de vue, c’est de la reproduction, et quelque part cela m’embête aussi de payer pour voir du street art, qui par essence est un cadeau offert aux passants.
    Mais j’irai voir cette expo avec toute la famille, j’ai déjà acheté les billets, car j’en ai juste envie.
    En tant qu’adulte j’apprécie d’avoir un livre d’art en mains, mais je trouve que ce type d’exposition rend l’art plus accessible aux enfants (dans un second temps le livre un objet-souvenir précieux).
    Ne serait-ce que parce qu’ils voient les œuvres en taille réelle.
    On condamne parfois une nouvelle forme de “vulgarisation” artistique, mais ici la vulgarisation a du bon, notamment pour faire découvrir les œuvres de Banksy à ceux qui n’ont pas eu ou n’auront jamais la chance de les croiser dans la rue! Au début j’étais assez récalcitrante vis-à-vis des expos “immersives”, je n’en démordais pas, il fallait impérativement aller voir les originaux, mais après les expos multimedia Monnet et Van Gogh, je me dis que c’est un bon moyen d’éveiller l’intérêt des enfants à l’art, en attendant de visiter les musées. Car un livre est également une “reproduction ” de l’oeuvre finalement…je pense qu’il faut honorer les artistes vivants, et j’aimerais voir un jour une rétrospective (en photos) des oeuvres de street art de Belleville- Ménilmontant (ils ont détruit la moitié de la rue Desnoyez 😔).
    Aller voir cette expo ne m’empêche pas d’apprécier les œuvres de street art de Barcelone et de prendre des photos quand elles me plaisent, car j’ai tout de même envie de les garder en mémoire et de les revoir.

    • Isabelle - Famille Barcelone Reply

      Bonsoir Mathilde, je peux comprendre que l’on ai envie de voir du Banksy.
      Je donne simplement mes motivations pour ne pas y aller, et informer.
      Clairement pour moi une expo immersive n’est qu’un ersatz de l’œuvre des artistes. J’avais déjà du mal avec Monet et Van Gogh … Il y a tant d’œuvres à voir dans les musées, les galeries et la rue, que ce genre de business m’insupporte !
      Et je crois même qu’il est important dans ce monde de “fake” d’éduquer nos enfants à faire la différence, à ne pas être dupe et à être en capacité qu’exercer leur sens critique.
      Mes filles vont dans les musée depuis qu’elles ont 3 ans ! Les enfants dès leur plus jeune âge sont sensibles à l’art, il faut juste adapter le temps passé sur place. Alors certes nous avions la chance d’être sur Paris et de pouvoir aller au Louvre et Centre Pompidou qui sont d’ailleurs gratuit pour les moins de 18 ans. Sur Barcelone, un tour au MNAC (gratuit pour les moins de 16 ans ) à la fondation Mirò, au musée Picasso ou au Caixa Forùm permet une initiation artistique pour les plus jeunes et pour tous. Et pour ce qui est du street art, une découverte dans la ville des artistes qui interviennent est à mon sens plus approprié. Tout comme je préfère avoir dans mon salon une toile d’une artiste contemporaine dans mon budget qu’une reproduction d’un grand maître !

      Pour ce qui est de Banksy il répertorie sur son site les expos fake (il suffit de suivre le lien que j’ai laissé dans l’article), celle de Barcelone n’y est pas encore mais celle de Paris du même nom y est. Pour ma part je reste convaincue que ce type d’exposition sous couvert de divulgation n’a qu’un objectif: remplir les poches des organisateurs!

      En sortant de l’expo, je te recommande de passer carrer Sant Pere Més Alt, 48 à l’atelier de Cora Egger, il y a une expo (gratuite ) de Sunra dont j’aime beaucoup le travail, et de Oups, Paul Raviart et Laura Pulecio . Ce sera aussi amusant de chercher après dans les rues du quartier les œuvres de Sunra et Oups 😉

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.