Expatriation: conseils pratiques

Expatriation en famille en Espagne

Nous avons fait en 2016 le choix de l’expatriation en famille en Espagne, plus particulièrement à Barcelone.

Je vous ai fait part de notre expérience d’expatriation en famille sous forme de témoignages via des articles bilan annuel, des articles sur l’école, ou sur nos recherches d’appartements.

Aujourd’hui je reçois de plus en plus de questions concernant l’expatriation en famille.

J’ai donc pris la décision de vous proposer des articles pratiques sur les différents aspects de ce changement de vie. Car en plus de notre vécu, je crois qu’il est important que vous puissiez avoir des repères et des références pour organiser concrètement votre expatriation, que ce soit avec ou sans enfants.

Dans cet article inaugural, vous trouverez la check-list pour organiser au mieux votre expatriation en famille.

Chaque section fera partie ultérieurement d’un article développé si toutefois cela vous intéresse. N’hésitez pas à me dire en commentaire ou en MP les thématiques que vous souhaitez que je développe. 

1. Le NIE

Si vous avez déjà commencé à vous intéresser à une éventuelle expatriation en Espagne, vous êtes obligatoirement tombé sur cet acronyme. Il signifie Numéro d’Identification des Étrangers. Le NIE est votre sésame et le point de départ de toute vos démarches administratives. Sans NIE, pas de compte en banque, pas de numéro de sécurité sociale, pas d’appartement, pas d’emploi, pas d’Internet chez soi… bref sans NIE, en Espagne, on ne peut rien faire, même si on est européen. C’est une curiosité, voire une anomalie, mais c’est ainsi.

Le NIE
Le précieux sésame : le NIE

2. Trouver un logement

Trouver un logement à Barcelone n’est pas si évident que cela. Les prix ont connu une inflation importante ces dernières années et sont maintenant proches des prix de la banlieue parisienne et des grandes villes de France. La problématique est la même à Madrid. Sachez que pour obtenir un logement ici, il vous faudra débourser le mois en cours, 2 mois de caution et 10% du montant annuel du loyer comme frais d’agence. Est-il utile de le préciser ? Ne versez jamais d’argent sans avoir visiter l’appartement.

3. Le padròn 

Une fois votre contrat locatif en main, il vous faut aller à la mairie pour l’empadronement. Il s’agit d’un justificatif de vie en Espagne. Indispensable pour la plupart de vos démarches, il n’a toutefois qu’une validité de 3 mois.

4. Organiser son déménagement

Quand on vient s’installer à l’étranger seul(e), un sac à dos ou une valise peut suffire. Lorsque l’on déménage en famille, généralement, ça se complique. Vous allez probablement avoir envie ou besoin d’emporter avec vous des meubles, jouets, de l’électroménager… dans ce cas, je vous recommande de faire faire plusieurs devis auprès de déménageurs avant de vous décider.

Déménagement
Déménagement

5 . Le système de santé

Il faut comprendre que le système de santé en Espagne est bien différent de celui de la France.

Ici il y a la médecine publique et la médecine privée.

L’une est accessible gratuitement (sans avance de frais) dans les centres public avec sa carte de CAT SALUT, l’autre est payante et est prise en charge par les mutuelle.

En Espagne, une mutuelle ne vient pas compléter un remboursement, elle donne accès au système de santé privé. Ne soyez pas inquiet, la santé des espagnols est la meilleure santé au monde si l’on en croit cet article des Échos.

6. Le système scolaire

Sachez qu’à Barcelone, comme dans toute la Catalogne, c’est la catalan qui est la langue parlée en priorité de manière officielle dans les école locales. Le castillan intervient au niveau de l’équivalent CP (1er). Dans les faits, le castillan (“l’espagnol”) est pratiqué dans les cours de récréation à Barcelone car la population est cosmopolite. Et ici, les enfants sont assez rapidement bilingue catalan-castillan, ce qui est une chance pour l’apprentissage des futures langues.

Pour les inscriptions en dehors des périodes prévues, voici le lien à suivre.

Vous pouvez aussi faire le choix des écoles françaises ou internationales, sachez qu’elles sont toutes payantes et qu’il n’est pas forcément évident d’y obtenir une place. Mais cela peut s’avérer être un choix nécessaire en cas d’expatriations multiples par exemple ou de retour prévu en France.

École catalane- Primer dia d’escola
Premier jour d’école. Ici la rentrée, c’est le 12 septembre !

Mes conseils pour une expatriation en famille en Espagne

Afin de répondre au mieux à vos attentes et questions, à vous aider à y voir clair dans votre envie d’expatriation, je vous propose des séances individuelles via Messenger ou WhatsApp, ou bien même des rencontres autour d’un café si vous faites le déplacement sur Barcelone. Mon rôle est de vous aider à y voir plus clair et vous orienter vers les personnes et/ou les organismes compétents. Ce n’est pas moi qui vais faire votre NIE mais je pourrai vous donner des astuces et des contacts. L’expatriation en famille, c’est aussi la prise en compte des enfants et de leur bien-être. Et pour cela, à chaque âge ses problématiques.

  • Suis-je vraiment prêt(e) à l’expatriation en famille ?
  • Par quoi dois-je commencer ?
  • Quel système éducatif pour mon (mes) enfant(s) ?
  • Quel système médical ?
  • Mon enfant sera-t-il bilingue (trilingue ou plus…) ?
  • Comment trouver un appartement ?
  • Comment préparer mon déménagement ?
  • Quels sont les démarches administratives ?
  • C’est quoi le NIE ?
  • Quel quartier choisir ?
  • etc ….

N’hésitez pas à m’écrire pour m’exposer vos préoccupations, nous conviendrons ensemble des modalités et d’un rendez-vous : famillebarceloneblog@gmail.com 

Expatriation en famille en Espagne
Vous avez aimé ? N’hésitez pas à épingler l’article sur Pinterest

Article avec lien sponsorisé. 

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.